Une île | Tracey Garvis Graves

ile10Lecture en VF

Titre original : On The Island

Editions Milady

Parution le 25 mai 2013

300 pages

15,20€

 

 

 

Synopsis

Anna Emerson n’hésite pas un instant lorsque les Callahan lui proposent de se rendre aux Maldives pour donner des cours à leur fils T.J., en rémission d’un cancer. Mais rien ne se passe comme prévu : le jet privé à bord duquel ils ont embarqué se crashe au beau milieu de l’océan Indien. Les voici naufragés sur une île déserte où ils vont devoir apprendre à survivre. Si l’adolescent rechute, rien ne pourra le sauver. Anna se sent malgré tout étrangement attirée par son compagnon d’infortune. Alors que chacun d’eux n’a plus que l’autre pour unique horizon, leur seule chance de s’en sortir est ce lien précieux qui ne cesse de grandir entre eux.

Mon avis

J’ai reçu ce livre pour Noël, il est resté un petit bout de temps dans ma PAL, puis j’ai eu une semaine de vacances, et lors d’un après-midi ensoleillée sur ma terrasse je me suis dit que c’était le moment!

Ca va être difficile de faire la chronique de ce livre, car même deux semaines après l’avoir lu je ne sais pas si je l’ai aimé ou pas! Je reste assez mitigée !

L’histoire est super simple, un ado dont le cancer est en rémission rejoint ses parents sur une île des Maldives en avion accompagné de sa prof de cours particulier. L’avion va s’écraser en mer, il vont échouer tous les deux sur une île déserte et vont tenter de survivre, sous fond de romance.

Je suis fan des romans de survie, du coup toute la partie purement technique sur l’île à la Robinson, j’ai adoré. Leurs recherches de nourriture, l’ennui qui se fait vite ressentir, l’hygiène, la construction de cabane, certains ont trouvés ces passages longs, moi pas du tout au contraire!

Il y a ensuite la partie romance, je pensais que ça allait être culcul au possible, du coup je m’étais bien conditionnée avant de le lire, mais finalement j’ai été plutôt agréablement surprise. T.J. et Anna sont super attachants, leur différence d’age ne m’a pas choqué, en 2016 j’ose espérer que c’est le cas de personne d’ailleurs. L’auteur ne fait pas se précipiter ses personnages, c’est dans la retenue, sans clichés. Je suis pas sûre que j’aurais résisté aussi longtemps à T.J. !!

“Nous leur dirons aussi que cette maison, avec le terrain qui l’entoure, est notre île”

Mais du coup pourquoi suis-je mitigée? Un mot, crédibilité.

Je ne veux rien spoiler, mais ils vont quand même rester un moment sur cette île, et ils s’en sortent trop bien pour que ce soit réel. Quand on voit The Island sur M6, et comment sont les gars au bout d’un mois, on a du mal à croire à cette histoire. Et quand on se concentre trop sur ces détails, ça gâche la lecture.

Du coup impossible de me décider, je l’ai lu en une journée, j’ai trouvé que c’était super addictif même si la plume de l’auteur n’a rien de particulier. Si on prend juste l’histoire dans son ensemble sans penser au détail j’ai adoré, mais dès qu’on gratte un peu ça fait mal… mais bon après est-ce qu’il faut systématiquement tout analyser et que tout soit cohérent pour apprécier une lecture? Je ne pense pas. Parfois on apprécie juste un livre pour ce qu’il nous fait ressentir alors que tout sur le papier crie que c’est nuuuul !!! Pour les lecteurs bon public comme moi ça passe, mais pour les tatillons je déconseille fortement!!

 

Ce que j’aime : la partie survie, la romance étonnamment

Ce que j’aime moins : pas du tout crédible

Ma note : 6,5/10

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *