Trois Fourmis en File Indienne | Olivier Gay

9782702442333-GLecture en VF

Editions Du Masque

Parution le 18 mars 2015

270 pages

16 €

 

 

 

 

Synopsis

Fitz deale tranquillement sa coke dans un club parisien quand il reçoit des messages insistants de Bob le hacker, qui a pris la fâcheuse habitude de s’immiscer dans sa vie sans y être invité : « Tu m’avais promis une faveur. Il est temps de passer à la caisse ». En effet, dans l’épisode précédent, Fitz s’était engagé sur l’honneur à lui rendre un service futur en échange de son aide. Le hacker lui demande de se faire passer pour un amateur d’art et le met sur la liste des VIPs invités à la vente aux enchères privée sur l’île du multimilliardaire Philip Munster. Sa mission : se faufiler dans le bureau de l’homme d’affaires et y placer un dispositif de piratage informatique. Pour parfaire sa couverture, il cherche une escort quand il est contacté par Jessica, son ex travaillant à la police judiciaire. Elle a elle aussi Philip Munster dans son radar, car il est suspecté de financer des groupes terroristes internationaux. Dans le collimateur des Stups et sous la pression de Jessica, Fitz n’a d’autre choix que d’accepter qu’elle l’accompagne.
Fitz et Jessica, couple forcé et détonant, s’embarquent dans une aventure haute en couleur et en rebondissements, digne de OSS 117

Mon avis

J’ai tellement attendu pour retrouver Fitz que je me suis précipité dès sa sortie pour l’acheter.

Pour ceux qui n’auraient pas lu les 3 premiers livres de ses aventures, John-Fitzgerald Dumont, ou Fitz c’est le stéréotype du parisien clubber snob. Il commence ses journées à 20H30, écume les derniers bars de la capitale à la mode pour dealer sa drogue, et bouger sur David Guetta. Il est insupportable, tête à claque, à fuir absolument, mais voilà on ne peut que tomber sous son charme. J’avoue c’est le personnage de roman qui me fait le plus craquer ^^

Gravitent autour de lui ses deux meilleurs amis, Moussah videur, Déborah prof de français et son ex Jessica commissaire de police.

Fitz c’est le mec qui se retrouve toujours dans les combines les plus invraisemblables et qui s’en réchappe à la dernière minute. Et j’avais hâte de savoir dans quoi il  s’était fourré cette fois. Pas de soirée parisienne, mais un décor paradisiaque d’île privée. Comme d’habitude, l’auteur prend son temps pour placer l’intrigue, et on se demande souvent où il veut nous amener. Mais le final est tellement brillant, et on adore s’être fait berné.

“J’avais dû affronter des armes à feu, quitter mon appartement et pire, traverser le périph.”

L’écriture est rythmée, le ton est super drôle, bourrée de références actuelles, j’ai tellement ris à l’allusion de Game Of Thrones.

C’est dur de ne pas trop en dire, je ne veux pas gâcher le plaisir, c’est le genre de livre dont chaque phrase se déguste !

“Voici quelques jours, j’avais prédit que je me retrouverais dans la merde jusqu’au cou. Je n’aurais pas cru que ca arriverait si vite”

Si vous ne connaissez pas du tout, courrez prendre le premier tome “Les talons hauts rapprochent les filles du ciel”.

 

Ce que j’aime : Fitz, l’humour, et Fitz !

Ce que j’aime moins : rien !!

Ma note : 10/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *