The Book of Ivy | Amy Engel

thThe book of ivyLecture en VF

Editions Lumen

Parution le 5 mars 2015

342 pages

15 €

 

 

 

 

 Synopsis 

Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d’une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s’est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s’est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. Cette année, mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L’objectif, c’est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu’un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu’un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu’en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l’enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ?

Mon avis

Quand je l’ai acheté je ne savais même pas de quoi il était question, mais avec tous les bons retours je me disais que je ne pouvais qu’aimer. Puis j’ai vu dystopie. Arf les deux derniers que j’avais lu ne m’avait pas enchanté. Mais c’est pas grave, je me lance.

J’ai tellement bien fait.

Ivy doit donc épouser Bishop ( roh c’est quoi ce prénom !!) afin de rapprocher politiquement les deux partis opposantes. Mais derrière cette obligation, elle a pour mission de le tuer afin de provoquer un coup d’état qui permettrait à son père d’accéder au pouvoir. Ambiance, ambiance.

“Lorsqu’on est conscient d’être manipulé, mais que ça fonctionne, peut-on encore appeler ça de la manipulation?”

On se doute bien que cela ne va pas se dérouler comme prévu, on se doute que Amour il va y avoir.

La grosse force de ce roman, c’est de ne jamais brusquer les choses. Tout arrive avec un timing parfait. Les informations historiques sont dévoilées petit à petit. On a toujours envie de lire pour en savoir plus. On peut avoir l’impression que l’action met du temps à arriver, mais ça rend les choses beaucoup plus réalistes. Ivy prend justement le temps de penser à elle, ce qu’elle veut , qui elle veut devenir. Elle fait preuve d’une maturité et d’une conscience du monde surprenante pour ses 16 ans, même si elle ferme parfois volontairement les yeux sur certaines choses. J’ai adoré son caractère fonceur, effronté, elle ne passe pas par quatre chemins pour faire savoir ce qu’elle pense. Et Bishop…on s’attend à trouver un garçon de 18 ans imbu de lui même et macho, mais (à part son prénom!) il est parfait. Attentionné, mystérieux, charismatique, oui rien que ça !  Il cache néanmoins une part de violence, qui le rend plus complexe qu’on pourrait le croire. Et il en est d’autant plus intéressant. Oui j’ai encore craqué pour un personnage masculin !!

“L’amour dépasse les graphiques, les diagrammes et les intérêts communs. L’amour c’est brouillon, c’est compliqué, et c’est une erreur de refuser sa magie aléatoire.”

Et l’histoire d’amour est juste parfaite. Pour une fois merci Amy Engel, on a pas l’héroïne qui tombe en amour au bout de 10 pages. C’est beaucoup plus subtil et intelligent que ça. On a pas non plus de scènes débordantes de guimauves et de fleurs roses. C’est tellement rafraichissant de lire ça.

Je guette toujours avec impatience dans un roman, le passage où le titre va être évoqué ( je ne sais pas si je me suis fais bien comprendre ^^)  Et là c’était tellement juste parfait, je ne vous gâche pas la surprise en vous mettant la citation. Mais j’ai trouvé le moment trop beau et touchant.

Et cette fin !! Mon dieu !! Traumatisant… C’est la première fois depuis très longtemps que je n’avais pas versé de larmes ! Je n’ai juste pas pu me retenir. En plus j’avais cette musique dans les oreilles ==> ♫ ♪ ♫  Essayez de vous retenir, allez-y je vous en prie ^^

Dire qu’il va falloir attendre avant d’avoir la suite de cette duologie car la suite sort en VO en novembre je crois. Ca me rend folle! Je veux savoir la suite , tout de suite, maintenant. C’est une vraie torture cette fin.

Vous l’avez compris j’ai adoré, c’est un gros gros coup de coeur.

 

Ce que j’aime : Bishop, Ivy, tout…

Ce que je n’aime pas : rien

Ma note : 10/10

 

 ♡♡♡     Coup de coeur   ♡♡♡

 

2 responses to “The Book of Ivy | Amy Engel

    1. morganatique Post author

      Je te comprend !! C’est ce que j’aurais du faire, car là attendre novembre pour la VO, ça fait trop long !!

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *