La Sélection T4 : L’Héritière | Kiera Cass

la-selection,-tome-4---l-heritiere-607204Lecture en VF

Titre VO : The Heir

Editions Robert Laffont, Collection R’

Parution le 7 mai 2015

413 pages

17,90€

 

 

 

Synopsis

Une nouvelle sélection commence. Vingt ans après la Sélection d’America Singer, et malgré l’abolition des castes, la famille royale d’Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l’heure est venue de lancer une nouvelle Sélection. A dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l’est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l’a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l’arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l’accompagne. Mais entre les raisons du coeur et la raison d’État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l’avenir d’Illeá…

Mon avis

Il ne devait pas y avoir de suite à la trilogie de La sélection, et puis finalement, on se retrouve avec un quatrième tome. J’avais pas mal apprécié les trois romans, je les avais lu comme on regarde la saison du Bachelor ( vous apprécierez la pertinence de mes références!!). On ne ressort pas de sa lecture plus intelligent, mais on a en quelque sorte posé son cerveau et passé un bon moment. J’avais donc hâte de renouveler l’expérience !

Vingt plus tard, on retrouve la fille de Maxon et America, qui va devoir contre son gré participer elle aussi à une sélection afin de trouver son futur époux pour l’aider à gouverner. L’ambiance au palais n’est pas des plus gaies, il y a de plus en plus de soulèvements dans le pays, malgré le fait que le roi ait supprimé le système de caste. Afin de se concentrer sur une solution, il demande à sa fille Eadlyn de participer à une sélection pour satisfaire le peuple.

Passé la surprise que le livre ne soit pas juste à la suite de la trilogie mais qu’elle ai lieu vingt ans après, on se laisse vite entraîner. Mais d’emblée l’héroïne ne m’a pas plu. Elle est égoïste, se sent supérieure aux autres en raison de son statut. C’est vraiment une tête à claque. Du coup même si l’histoire est agréable à lire, j’ai vraiment eu du mal à m’attacher à elle. Cette citation vous laisse une idée du caractère de Eadlyn!

“C’était pour ça que l’amour était une mauvaise idée : ça vous rendait faible. Or personne au monde n’était plus puissant que moi.”

Heureusement les sélectionnés vont vite arriver avec leur lot de personnalités aussi exaspérantes qu’attachantes. Une petite préférence pour Kile, Henry et Eric ! Bon Eric n’est pas un prétendant, mais l’interprète d’Henry qui ne parle pas anglais, mais quand même il y a un truc non?!

La relation entre Eadlyn et son frère jumeau Ahren est interessante mais pas assez creusée. J’ai trouvé en général que toutes les relations n’étaient pas abordées en profondeur. Mais bon ce n’est que le premier tome, on aura j’espère le droit à des relations plus complexes par la suite.

“Sois toi-même. C’était plus facile à dire qu’à faire. Qui étais-je? La moitié d’une paire de jumeau. Une des personnes les plus puissantes du monde. Le plus grand divertissement du pays.”

Un peu déçue de cette héroïne, j’espère vraiment qu’elle va changer, je pense que c’est un peu le but! Mais j’ai passé un bon moment, c’était sympa de retrouver certains anciens personnages des années après. Et j’ai hâte de voir les relations entre Eadlyn et les prétendants s’étoffer.

 

Ce que j’aime : C’est léger, c’est frais

Ce que j’aime moins : Eadlyn qui est horripilante.

Ma note : 06/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *