In The After | Demitria Lunetta

in-the-after,-tome-1-485558Lecture en VF

Editions Lumen

Parution le 11 septembre 2014

410 pages

15€

 

 

 

 

 

Synopsis

Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. A l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps?

Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants comme elle commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais il ne fait que commencer !

 

Mon avis

Je n’avais pas lu de roman post-apocalyptique depuis World War Z de Max Brooks il y a deux ans. Et je me demande pourquoi, parce que j’aime tellement ce genre !

Le roman est découpé en 3 parties distinctes. Je ne vais parler que de la première sinon ça gâcherait tout le suspens! On va donc suivre Amy et Baby qui tentent de survivre dans un monde envahit par des créatures dévoreuses d’hommes et d’animaux venues d’on ne sait où.

J’ai adoré cette première partie, le style “survival” c’est tout ce que j’aime, j’avais l’impression de lire un épisode de The Walking Dead. J’ai littéralement été happée par ce début, on entre directement dans l’action, c’est addictif au possible, sans temps mort,  je ne pouvais plus lâcher le livre.

La relation entre Amy et Baby est tellement attendrissante et inattendue. Elles sont devenues tout l’une pour l’autre dans l’horreur de ce nouveau monde où le moindre bruit est synonyme de mort. Elles ont vite appris à évoluer dans le silence quitte à s’inventer un langage des signes approximatif pour communiquer. On s’attache tout de suite à elles, elles ont décidé de ne pas subir leur nouvelle situation mais de se battre pour leur survie, en faisant preuve d’une maturité bluffante.

“Baby ne devint pas seulement ma famille, elle devint mon univers tout entier”

Je ne vais pas rentrer dans les détails car je ne veux pas en dire trop, mais la deuxième partie m’a beaucoup moins convaincue, trop longue, parfois inutile à mon sens, on tombe dans de la dystopie. Ce n’est pas ce que je recherchais en achetant ce livre, et ça n’apporte rien de plus que ce que l’on connait déjà dans le genre.

La troisième partie s’emballe un peu plus, et du coup m’a redonné envie de lire le deuxième et dernier tome In the End qui va sortir le 2 avril prochain.

 

Ce que j’aime : la relation entre les deux héroïnes, le côté “survival”

Ce que j’aime moins : la dystopie

Ma note : 07/10

3 responses to “In The After | Demitria Lunetta

  1. Juju et Chris

    Comment j’ai trop envie de le lire !!! Il est dans ma PAL depuis au moins trois mois et jarrive toujours pas à éconnomiser entre les livres que je dois m’acheter à tout prix et les livres de révisions pour les cours je m’en sors plus !!!! Super critique, perso j’avais decouvert l’aspect survivor de l’oeuvre mais tu m’as fait percevoir le coté attendrissant du coup je suis encore plus intriguée…

    Reply
    1. morganatique Post author

      Merci ^^
      J’espère que tu pourras vite le lire, et j’aurais hâte de savoir ce que tu en auras pensé !
      Je viens de finir le deuxième et dernier tome, et je l’ai trouvé encore meilleur !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *