Category Archives: Livre

Before Saison 1| Anna Todd

couv72063349

Lecture en VF

Editions Hugo Roman

Parution le 7 janvier 2016

260 pages

14,50 €

 

 

 

 

Synopsis

Hardin tient un journal secret. Il y raconte son histoire, avant sa rencontre avec Tessa et pendant les semaines qui vont changer sa vie. Un journal où les filles de sa bande : Nathalie, Molly, Melissa et Steph tiennent un rôle essentiel. Ce journal lui permet d’évacuer sa colère et d’analyser ses sentiments. Nous y découvrons ses secrets, ses doutes, son âme… peut-être pas si noire qu’il y paraît. Ce point de vue d’Hardin nous incitera-t-il à l’indulgence ?

Mon avis (attention spoiler sur la série After)

On a tous des petits plaisirs coupables, pour moi c’est la série After. Je pensais pas du tout que j’allais aimer ce genre, j’ai suivi le mouvement comme un gentil petit mouton, et finalement je me suis carrément laissée entrainée ! Quand on a su qu’Anna Todd allait faire un nouveau tome c’était sûr que j’allais l’acheter.

Rien de nouveau pour le scénario de cette nouvelle série, ce n’est que la redite du 1er, mais du point de vue d’Hardin. J’avais hâte de savoir ce qu’il y avait dans la tête d’un des pires “bad boy” de fiction que j’ai pu rencontrer !

” Il ne se rendait pas compte que le feu qui animait cette fille faiblirait jusqu’à s’éteindre complètement à cause de lui et de sa manie de commettre constamment des erreurs.

La première partie m’a un peu déstabilisé car elle se concentre sur Nathalie, Steph et Molly. Je n’avais pas envie d’en savoir plus sur elles en fait, c’est sur ça permet de comprendre leurs actes par la suite, surtout pour Molly qui m’a étonnement plus touchée que cette garce de Steph, mais sinon j’ai plutôt survolé ces passages. Heureusement ça passe vite et on retrouve avec plaisir Hardin.

“Je n’arrive pas à savoir ce que c’est , mais c’est entrain de s’insinuer en moi bien trop vite, il faut que j’y mette un terme.”

Il est toujours aussi désagréable, en colère, et manipulateur, mais voilà on ne peut pas s’empêcher de l’adorer, même si on ne le voudrait pour rien au monde comme mec ! On en apprend beaucoup plus sur les sentiments qui l’animent, sur sa manière de tomber amoureux de Tessa sans vraiment savoir ce qui lui arrive. On a enfin plus de détails sur le pari et comment il s’est mis en place. C’est globalement moins culcul que le premier car forcément on a pas les pensée de Tessa, mais par contre on ne voit quasiment pas mon personnage préféré, Landon 🙁  Je crois que l’auteur compte faire un tome compagnon sur lui, je croise les doigts.

Une lecture sans surprises puisqu’on connait déjà la trame, mais très agréable quand on est fan de la série ^^ Le style est toujours aussi addictif, du coup en quelques heures de lecture c’est plié ! La suite sort en février, il va sans dire que je me la prendrais aussi !

 

Ce que j’aime : être dans la tête d’Hardin, le passé de Molly

Ce que j’aime mois : la première partie un peu inutile, et c’est bien trop court

Ma note : 08/10

 

Read more

Esprit d’hiver | Laura Kasischke

9782253194323-T-1Lecture en VF

Titre  original : Mind of Winter

Editions Le Livre de Poche

Parution le 1er octobre 2014

312 pages

7,10 €

 

 

 

Synopsis

Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzard s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant…

Mon avis

Je l’ai vu dans la vidéo de Margaud pour son challenge Cold Winter, et c’était exactement ce que j’avais envie de lire en ce moment. Deux jours après mon achat je le reposais mitigée.

Si vous souhaitez une lecture de Noel toute mignonne ce n’est clairement pas ce qu’il vous faut! Ici on est en plein dans le thriller psychologique. L’intrigue va se passer en huis-clos entre une femme et sa fille le jour de Noël. Après un lever tardif, le père part chercher ses parents à l’aéroport mais reste bloqué dans le blizzard. Les invités du repas annulent les après les autres. L’attitude de Tatiana envers sa mère va devenir de plus en plus bizarre.

On suit cette journée du point de vue de la mère, elle se réveille avec un drôle de sentiment. Elle a l’impression qu’elle a oublié quelque chose d’important.

” Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux.”

Elle se répète cette phrase inlassablement tout au long de la journée. Elle se souvient de l’adoption de sa fille Tatiana en Russie et de l’orphelinat miteux. Cette petite fille qui a toujours été une fille aimante et joyeuse qui aujourd’hui fait preuve d’un comportement plus qu’inquiétant. Elle semble en vouloir à sa mère, et ne va cesser de la provoquer.

” Quelque chose qui avait été là depuis le début. A l’intérieur de la maison. A l’intérieur d’eux-mêmes. Cette chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux.”

L’intrigue est bien menée, nous suivons presque minutes après minutes le déroulement de cette journée qui aurait dû être une journée de fête, mais qui se transforme en désastre. L’ambiance va devenir de plus en plus pesante, on ne se sent jamais à l’aise dans notre lecture. On tourne les pages avec envie d’en savoir plus, mais avec aussi la peur d’en savoir plus. La relation entre la mère et la fille est gênante et malsaine, on a presque pas envie d’être là et d’assister à leurs disputes, mais on a le sentiment d’être piégée dans la maison avec elles. L’auteur arrive magistralement à faire monter l’angoisse jusqu’au final glaçant.

Et c’est peut-être ce final qui m’a laissé sur ma fin, et ne m’a pas entièrement satisfaite, car je l’avais deviné depuis longtemps. J’espère que ça n’a pas été ou ne sera pas le cas pour vous et que vous vous laisserez surprendre!

C’était mon premier livre de cette auteur, mais même si je suis en demie teinte, cela ne m’empêchera pas de lire d’autres de ces romans, je suis assez intriguée!

 

Ce que j’aime : l’ambiance glauque qu’instaure l’auteur en peu de pages.

Ce que j’aime moins : la fin que j’avais devinée

Ma note : 07/10

Read more

Les Enfants Sauvages | Louis Nowra

9782207117019

Lecture en VF

Titre original : Into That Forest

Editions Denoël

Parution le 20 mars 2014

176 pages

15 €

 

 

 

Synopsis

Après un terrible orage, Hannah et Becky, sept ans, se retrouvent seules au coeur d’une dense forêt. Effrayées et transies de froid, elles se réfugient dans une grotte où sommeille un couple de tigre de Tasmanie. Les deux enfants se blottissent et se réchauffent contre leur pelage, apprennent à manger de la viande crue, à marcher à quatre pattes pour finir par abandonner leur vêtements, leur langage, et une partie de leur humanité. Un jour, un chasseur les retrouve…

Mon avis

Je suis tombée complètement par hasard sur ce livre dans mon Book Off, le titre m’a tout de suite interpelé. Je l’ai déjà dis mais j’adore le thème de la survie en milieu hostile, et en parcourant la quatrième de couverture je me suis laissée tentée. J’ai toujours trouvé le mythe de l’enfant sauvage hyper intriguant. Ce n’est qu’au bout d’un moment que je me suis rendue compte que c’était un livre jeunesse!

Au 19ème siècle, deux petites filles perdues dans le bush australien vont être adoptées par un couple de tigre de Tasmanie. Elles vont rester plusieurs années en leur compagnie avant d’être retrouvées et réintégrées à la civilisation.

On est du point de vue d’Hannah, elle a aujourd’hui soixante seize ans, et souhaite revenir sur son enfance dans la forêt. La plume est un peu brouillonne, parfois maladroite mais Hannah s’en excuse, elle n’a jamais vraiment su réapprendre à parler anglais. Ce n’est pas une histoire vraie, mais c’est raconté comme tel. Le récit est du coup très naïf, des yeux de la petite fille de sept ans de l’époque.

“Je ne me suis pas vraiment rendu compte que j’étais entrain de devenir un tigre ; c’est arrivé, tout simplement, de façon presque naturelle.”

On se prend de suite d’affection pour les fillettes, surtout pour Hannah la plus jeune qui va très rapidement s’adapter à sa nouvelle vie et va petit à petit s’oublier pour finir par se comporter comme un vrai tigre de Tasmanie. Becky, elle a plus de mal, elle a 2 ans de plus, elle se souvient de sa famille, de ce qu’était sa vie avant ce drame. Elle va tenter de se raccrocher au moindre souvenir et retenir le plus possible la part d’humanité d’Hannah. Le lien qu’elles ont crée avec les tigres est touchant et émouvant, j’ai pas pu m’empêcher de verser quelques larmes à de nombreuses reprises. Je ne connaissais d’ailleurs pas du tout le Tigre de Tasmanie qui aujourd’hui est éteint. J’ai adoré découvrir une partie de la faune et la flore australienne du 19 ème siècle, cela m’a donné envie d’en apprendre plus.

La deuxième partie du roman, qui traite de leur retour à la civilisation m’a beaucoup touché, c’était presque plus déchirant de les voir se réadapter à la vie humaine plutôt que devoir se débrouiller seules dans la nature. Certaines scènes sont assez violentes, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai pas d’abord compris que c’était un livre jeunesse.

Une bonne surprise pour un livre pris par hasard.

 

Ce que j’aime : les scènes dans la foret, la “transformation” des fillettes en tigre

Ce que j’aime moins : j’aurais voulu qu’il soit un peu plus long

Ma note : 08/10

Read more

Beauté | Sarah Pinborough

contes-des-royaumes,-tome-3---beaute-416783-250-400

Lecture en VF

Titre original : beauty

Editions Milady

Parution 23 mai 2014

224 pages

12,90€

 

 

 

Synopsis

Cette fois, c’est l’histoire de la Belle au Bois Dormant qui va se prendre un petit coup de neuf ! Bien sûr, on y retrouvera tous les éléments classiques de ce conte (le beau prince, la terrible malédiction, la jeune fille endormie et le château hanté) mais de nouveau revus à la sauce moderne ! Toujours aussi drôle et sexy.

Mon avis

J’avais trouvé le premier nul, le deuxième mieux, même si en comparaison avec le 1er, difficile de faire pire! Et voilà la boucle est bouclée; avec Beauté je clôture les Contes des Royaumes.

Ici le mythe de la Belle au Bois dormant qui est revisité, la princesse Disney que j’aime le moins. Ça partait déjà mal! Et bien que nenni, contre toute attente je l’ai bien aimé. Attention nuançons! Il se laisse lire, c’est plaisant, mais rien de sensationnel. C’est un peu le téléfilm M6 du livre. Ne vous offusquez pas, fans de Sarah Pinborough. Je veux dire par là, qu’il ne se prend pas au sérieux et qu’on en attend pas plus.

L’histoire est plutôt sympa, je veux pas trop en dire pour pas spoiler, même si les révélations ne sont pas époustouflantes, on les voit arriver quand même de loin. La réécriture est ici vraiment présente, et plutôt originale, on a droit à un mélange entre la Belle au Bois Dormant, la Belle et la Bête, Raiponce et le Chaperon Rouge et le tout est assez convaincant. J’ai bien aimé retrouver le chasseur, le duo/trio qu’il forme avec le Chaperon rouge et le prince est drôle. Ce dernier nous apparait un peu moins détestable que dans les précédents tomes, et on comprend mieux son comportement. J’ai aussi adoré le personnage de Rumple, le récit gagne un peu en profondeur avec lui.

“Le chasseur avait toujours fait confiance à la forêt. D’habitude honnête, la nature ici, avait très envie de les empêcher d’aller voir ce qui se cachait derrière le mur d’épines.”

Il y a très peu de scènes de sexe, et ça c’est un bon point car c’est ce que j’avais déploré dans Poison. Et le peu qu’on a sert à l’histoire, la partie libertinage était bien pensée.

Une trilogie agréable, malgré un premier tome désastreux, elle ne restera pas gravée dans ma mémoire, pour une petite lecture hivernale au coin du feu, ça passe; mais elle ne mérite pas je trouve toutes les éloges qui ont été faites. J’ai eu l’impression de lire la surface d’une histoire, ça manque globalement de charisme, c’est dommage c’était assez prometteur.

 

Ce que j’aime : les personnages originaux, le pêle-mêle des contes

Ce que j’aime moins : les rebondissements auraient pu être meilleurs

Ma note : 06/10

Read more