Category Archives: Classique

L’Attrape-Cœurs | J.D. Salinger

51FV05TVM3L._

Lecture en VO et VF

Titre original : The Catcher in the Rye

Editions Pocket

Parution 23 mai 2002

Parution originale 1951

252 pages

5,30€

 

 

Synopsis

Phénomène littéraire sans équivalent depuis les années 50, J. D. Salinger reste le plus mystérieux des écrivains contemporains, et son chef-d’œuvre, “L’attrape-cœurs”, roman de l’adolescence le plus lu du monde entier, est l’histoire d’une fugue, celle d’un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n’ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d’aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d’incertitude et d’anxiété, à la recherche de soi-même et des autres. L’histoire éternelle d’un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu.

Mon avis

Un des livres que j’avais le plus envie de lire et ce depuis des années. Je ne sais d’ailleurs pas pourquoi je ne l’ai pas  lu avant. J’ai donc profité d’une offre chez WH Smith pour me le prendre en VO.

On va passer trois jours avant Noël avec Holden Caulfield, qui s’est fait exclure de son lycée et qui ère dans New-York afin de ne pas rentrer tout de suite chez lui et essuyer la colère de ses parents.

Ce livre est de ceux qui ne laissent pas indifférent, je pense qu’on ne peut avoir qu’un avis tranché, soit on aime soit on déteste. Dès le premier chapitre j’ai accroché, et je savais que j’allais adorer le reste. Et pourtant il ne se passe pas grand chose. Concrètement il n’y a pas d’intrigue, pas de suspens, pas de but. Holden va de place en place en nous racontant son histoire, ses souvenirs aux travers de nombreuses digressions.  Mais c’est un personnage qui m’a profondément touché. Il est complètement paumé, en marge de la société, il a un regard sur le monde totalement désabusé, il se moque de tout, des gens, des règles, des adultes qu’il méprise.

“Y a des choses qui devraient rester comme elles sont. Faudrait pouvoir les planquer dans une de ces grandes vitrines et plus y toucher”

C’est un livre sur l’adolescence, ses contradictions, la peur de grandir, le rejet de la société, la découverte de la sexualité. Ce livre reste un classique aujourd’hui car son propos est universel et qu’il est facile de s’identifier aux problèmes existentiels d’Holden.

” If you had a million years to do it in, you couldn’t rub out even half the “Fuck you” signs in the world.”

Le niveau de langue n’est pas si élevé que ça, mais j’ai quand même calé en milieu de roman et me suis pris le VF pour aller jusqu’au bout, car je n’arrivais plus à me concentrer et je ne voulais pas faire durer trop longtemps ma lecture. J’ai adoré la plume de l’auteur, le langage est très familier, oral, parfois vulgaire, mais cela colle très bien à Holden et rend le récit sincère et authentique.

“Faut jamais rien raconter à personne. Si on le fait, tout le monde se met à vous manquer.”

Ce livre va rester un long moment en moi, il est de ceux qui vous touchent sans que vous puissiez savoir exactement pourquoi. Et je pense qu’une relecture s’imposera dans quelques années !

 

Ce que j’aime : le style de l’auteur, la personnalité d’Holden, la construction du récit

Ce que j’aime moins : certaines expressions répétées

Ma note : 10/10

 

 ♡♡♡     Coup de coeur   ♡♡♡

 

Read more