Category Archives: Romance

Une île | Tracey Garvis Graves

ile10Lecture en VF

Titre original : On The Island

Editions Milady

Parution le 25 mai 2013

300 pages

15,20€

 

 

 

Synopsis

Anna Emerson n’hésite pas un instant lorsque les Callahan lui proposent de se rendre aux Maldives pour donner des cours à leur fils T.J., en rémission d’un cancer. Mais rien ne se passe comme prévu : le jet privé à bord duquel ils ont embarqué se crashe au beau milieu de l’océan Indien. Les voici naufragés sur une île déserte où ils vont devoir apprendre à survivre. Si l’adolescent rechute, rien ne pourra le sauver. Anna se sent malgré tout étrangement attirée par son compagnon d’infortune. Alors que chacun d’eux n’a plus que l’autre pour unique horizon, leur seule chance de s’en sortir est ce lien précieux qui ne cesse de grandir entre eux.

Mon avis

J’ai reçu ce livre pour Noël, il est resté un petit bout de temps dans ma PAL, puis j’ai eu une semaine de vacances, et lors d’un après-midi ensoleillée sur ma terrasse je me suis dit que c’était le moment!

Ca va être difficile de faire la chronique de ce livre, car même deux semaines après l’avoir lu je ne sais pas si je l’ai aimé ou pas! Je reste assez mitigée !

L’histoire est super simple, un ado dont le cancer est en rémission rejoint ses parents sur une île des Maldives en avion accompagné de sa prof de cours particulier. L’avion va s’écraser en mer, il vont échouer tous les deux sur une île déserte et vont tenter de survivre, sous fond de romance.

Je suis fan des romans de survie, du coup toute la partie purement technique sur l’île à la Robinson, j’ai adoré. Leurs recherches de nourriture, l’ennui qui se fait vite ressentir, l’hygiène, la construction de cabane, certains ont trouvés ces passages longs, moi pas du tout au contraire!

Il y a ensuite la partie romance, je pensais que ça allait être culcul au possible, du coup je m’étais bien conditionnée avant de le lire, mais finalement j’ai été plutôt agréablement surprise. T.J. et Anna sont super attachants, leur différence d’age ne m’a pas choqué, en 2016 j’ose espérer que c’est le cas de personne d’ailleurs. L’auteur ne fait pas se précipiter ses personnages, c’est dans la retenue, sans clichés. Je suis pas sûre que j’aurais résisté aussi longtemps à T.J. !!

“Nous leur dirons aussi que cette maison, avec le terrain qui l’entoure, est notre île”

Mais du coup pourquoi suis-je mitigée? Un mot, crédibilité.

Je ne veux rien spoiler, mais ils vont quand même rester un moment sur cette île, et ils s’en sortent trop bien pour que ce soit réel. Quand on voit The Island sur M6, et comment sont les gars au bout d’un mois, on a du mal à croire à cette histoire. Et quand on se concentre trop sur ces détails, ça gâche la lecture.

Du coup impossible de me décider, je l’ai lu en une journée, j’ai trouvé que c’était super addictif même si la plume de l’auteur n’a rien de particulier. Si on prend juste l’histoire dans son ensemble sans penser au détail j’ai adoré, mais dès qu’on gratte un peu ça fait mal… mais bon après est-ce qu’il faut systématiquement tout analyser et que tout soit cohérent pour apprécier une lecture? Je ne pense pas. Parfois on apprécie juste un livre pour ce qu’il nous fait ressentir alors que tout sur le papier crie que c’est nuuuul !!! Pour les lecteurs bon public comme moi ça passe, mais pour les tatillons je déconseille fortement!!

 

Ce que j’aime : la partie survie, la romance étonnamment

Ce que j’aime moins : pas du tout crédible

Ma note : 6,5/10

 

 

Read more

Fangirl | Rainbow Rowell

41NLqcXX3zL._SX331_BO1,204,203,200_Lecture en VF

Editions Milady

Parution le 13 février 2014

506 pages

18,20 €

 

 

 

 

Synopsis

Cath et Wren sont des jumelles inséparables. Fans de Simon Snow, elles passent leur temps sur les forums consacrés à l’auteur. Mais la passion de Cath a tellement pris le pas sur sa vie que Wren lui annonce l’impensable : cette année, à la fac, elles feront chambre à part. L’une est prête à renoncer à ses rêves pour profiter dignement des joies de la vie estudiantine. L’autre est soudain projetée dans un univers hostile dans lequel tout le monde ses profs, sa famille et sa colocataire méprise la fanfiction. C’est alors qu’elle tombe sous le charme d’un obsédé de la littérature…

Mon avis

Je n’avais encore jamais lu de Rainbow Rowell : honte à moi. Et Fangirl était dans ma PAL depuis au moins 1 an : double honte. Je n’avais aucune excuse pour ne pas commencer ma lecture.

J’ai tout de suite accroché avec Cath, pourtant niveau caractère on est radicalement opposé. Si j’avais dû être une des jumelles j’aurais plutôt été Wren ^^ ( le côté peste en moins, j’espère !!!). Mais sa naïveté, sa sensibilité et sa fragilité m’on touché.

L’histoire est ultra simple, Cath débarque à l’université, un peu abandonnée par sa sœur jumelle qui veut se détacher d’elle, découvre une colocataire peu avenante, et un univers loin de son cocon familial. Elle n’est pas du tout sociable et préfère passer ses soirées à écrire des fanfictions plutôt que de sortir et rencontrer du monde. Rien de bien captivant à première vue. Et là, Rainbow Rowell arrive à insuffler de la magie dans des scènes banales du quotidien. Et même si il n’y a aucun suspens à proprement parler, on se retrouve à ne pas pouvoir lâcher le livre tellement on est happé dans le roman.

” C’était pour cette raison que Cath écrivait de la fiction : pour ces heures durant lesquelles l’univers de ses protagonistes supplantait le monde réel.”

Car cette histoire ça pourrait être la nôtre tellement elle déborde de simplicité et d’authenticité. Pas d’héroïne à qui il arrive mille aventures, mais juste la vie la vraie. Les dialogues sonnent juste, rien n’est à côté ou en trop, l’histoire d’amour ne prend pas la place sur le reste, tout se fait naturellement. Les personnages sont drôles et attachant, et le tout est poignant de vérité. C’est un roman sur le passage à l’âge adulte, l’amitié, la fraternité et ses prises de tête, la solitude, la confiance en soi, l’indépendance.

” Tout me rend malheureuse dans cette fac. Il y a trop de gens, et pourtant je en trouve personne qui me ressemble. Je n’ai pas la moindre idée de comment je suis censée me comporter dans cet enfer. “

La plume de Rowell est captivante, on rage presque en arrivant à la fin alors que le livre fait quand même 500 pages. Je pensais que la partie Fanfiction allait m’ennuyer, mais c’est incorporé au recit au bon moment, l’auteur joue entre les partie du “faux/vrai” écrivain et les parties de Cath de manière assez drôle. Cependant je peux comprendre que cette facette du roman laisse perplexe les non initiés à la fanfiction.

J’étais assez sceptique à l’achat, je l’avais pris car tout le monde en parlait, et c’est certainement pour ça qu’il a dormi aussi longtemps dans ma PAL, et maintenant j’ai envie de crier lisez-le à tout mon entourage!!

 

Ce que j’aime : la plume magique de l’auteur, le côté authentique du recit

Ce que j’aime moins : peut être un peu de lenteur dans la partie fanfiction

Ma note : 10/10

 

 ♡♡♡     Coup de coeur   ♡♡♡

Read more

Ce Qui Nous Lie | Samantha Bailly

51Tk3tqfNuL._SX334_BO1,204,203,200_Lecture en VF

Editions Milady

Parution le 18 avril 2013

281 pages

15,20€

 

 

 

 

Synopsis

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler… et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie « normale », celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de coeurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens..

Mon avis

Mon premier livre de Samantha Bailly, ça faisait très longtemps que j’avais envie de découvrir cette auteur. J’ai donc commencé mes vacances avec ce roman.

Alice est une jeune femme doté d’un don assez incroyable, elle peut voir les liens qui unissent les gens. Et ce au sens propre du terme, elle voit réellement des fils lumineux reliant les individus. Le speech de base est prometteur. Mais là vient ma première déception, finalement son don est très peu présent et sous exploité. Alors qu’il y aurait pu y avoir tant de choses intéressantes avec, il est mis très vite au second plan, pour se consacrer uniquement sur le parcours initiatique d’Alice et sa romance.

“J’aimerais parfois retrouver la petite fille que j’étais, la serrer dans mes bras, sans rien dire. Juste lui transmettre tout mon amour”

Deuxième déception, les personnages. Je n’ai pas de soucis pour les personnages antipathiques en général, quand cela sert à l’histoire et que c’est voulu c’est génial. Mais là j’ai trouvé Alice insupportable, égoïste, et méprisante. Elle a un rapport avec ses collègues assez particulier qui ne m’a pas du tout emballé, à la limite de l’asociable qui ne veut pas se mêler aux autres car elles se croit plus important qu’eux. Raphaël, celui qu’elle n’arrive pas à cerner car son don ne fonctionne pas sur lui, est creux et ininteressant, en plus d’être macho. Du coup le duo m’a vite paru détestable, peu crédible et ennuyeux. Et les autres collègues j’en parle même pas tant ils sont transparents, avec aucune personnalité.

« Parfois, on ne réalise pas à quel point ce que l’on tient est précieux et fragile… On le malmène, on l’écrase. C’est seulement lorsque sa possession est partie, laissant les doigts ensanglantés, que l’on prend conscience de sa propre cruauté. De ce que l’on a perdu. »

La narration était interessante au début avec les retours dans son passé, et où on sentait peu à peu l’évolution d’Alice.  Mais après l’auteur y mêle le futur, et cela rend le tout vraiment fouillis, je n’ai pas compris ce choix qui n’apporte rien à l’histoire à part la spoiler …

Pour finir la plume est agréable à lire, mais ne m’a pas non plus transcendé. J’ai parcouru ma lecture avec beaucoup de détachement, sans me sentir vraiment concernée. Pour moi à classer dans les romans vite lus vite oubliés.

 

Ce que j’aime : le passé d’Alice

Ce que j’aime moins : le reste 🙁

Ma note : 03/10

Read more