Category Archives: Adulte

Beauté | Sarah Pinborough

contes-des-royaumes,-tome-3---beaute-416783-250-400

Lecture en VF

Titre original : beauty

Editions Milady

Parution 23 mai 2014

224 pages

12,90€

 

 

 

Synopsis

Cette fois, c’est l’histoire de la Belle au Bois Dormant qui va se prendre un petit coup de neuf ! Bien sûr, on y retrouvera tous les éléments classiques de ce conte (le beau prince, la terrible malédiction, la jeune fille endormie et le château hanté) mais de nouveau revus à la sauce moderne ! Toujours aussi drôle et sexy.

Mon avis

J’avais trouvé le premier nul, le deuxième mieux, même si en comparaison avec le 1er, difficile de faire pire! Et voilà la boucle est bouclée; avec Beauté je clôture les Contes des Royaumes.

Ici le mythe de la Belle au Bois dormant qui est revisité, la princesse Disney que j’aime le moins. Ça partait déjà mal! Et bien que nenni, contre toute attente je l’ai bien aimé. Attention nuançons! Il se laisse lire, c’est plaisant, mais rien de sensationnel. C’est un peu le téléfilm M6 du livre. Ne vous offusquez pas, fans de Sarah Pinborough. Je veux dire par là, qu’il ne se prend pas au sérieux et qu’on en attend pas plus.

L’histoire est plutôt sympa, je veux pas trop en dire pour pas spoiler, même si les révélations ne sont pas époustouflantes, on les voit arriver quand même de loin. La réécriture est ici vraiment présente, et plutôt originale, on a droit à un mélange entre la Belle au Bois Dormant, la Belle et la Bête, Raiponce et le Chaperon Rouge et le tout est assez convaincant. J’ai bien aimé retrouver le chasseur, le duo/trio qu’il forme avec le Chaperon rouge et le prince est drôle. Ce dernier nous apparait un peu moins détestable que dans les précédents tomes, et on comprend mieux son comportement. J’ai aussi adoré le personnage de Rumple, le récit gagne un peu en profondeur avec lui.

“Le chasseur avait toujours fait confiance à la forêt. D’habitude honnête, la nature ici, avait très envie de les empêcher d’aller voir ce qui se cachait derrière le mur d’épines.”

Il y a très peu de scènes de sexe, et ça c’est un bon point car c’est ce que j’avais déploré dans Poison. Et le peu qu’on a sert à l’histoire, la partie libertinage était bien pensée.

Une trilogie agréable, malgré un premier tome désastreux, elle ne restera pas gravée dans ma mémoire, pour une petite lecture hivernale au coin du feu, ça passe; mais elle ne mérite pas je trouve toutes les éloges qui ont été faites. J’ai eu l’impression de lire la surface d’une histoire, ça manque globalement de charisme, c’est dommage c’était assez prometteur.

 

Ce que j’aime : les personnages originaux, le pêle-mêle des contes

Ce que j’aime moins : les rebondissements auraient pu être meilleurs

Ma note : 06/10

Read more

Fangirl | Rainbow Rowell

41NLqcXX3zL._SX331_BO1,204,203,200_Lecture en VF

Editions Milady

Parution le 13 février 2014

506 pages

18,20 €

 

 

 

 

Synopsis

Cath et Wren sont des jumelles inséparables. Fans de Simon Snow, elles passent leur temps sur les forums consacrés à l’auteur. Mais la passion de Cath a tellement pris le pas sur sa vie que Wren lui annonce l’impensable : cette année, à la fac, elles feront chambre à part. L’une est prête à renoncer à ses rêves pour profiter dignement des joies de la vie estudiantine. L’autre est soudain projetée dans un univers hostile dans lequel tout le monde ses profs, sa famille et sa colocataire méprise la fanfiction. C’est alors qu’elle tombe sous le charme d’un obsédé de la littérature…

Mon avis

Je n’avais encore jamais lu de Rainbow Rowell : honte à moi. Et Fangirl était dans ma PAL depuis au moins 1 an : double honte. Je n’avais aucune excuse pour ne pas commencer ma lecture.

J’ai tout de suite accroché avec Cath, pourtant niveau caractère on est radicalement opposé. Si j’avais dû être une des jumelles j’aurais plutôt été Wren ^^ ( le côté peste en moins, j’espère !!!). Mais sa naïveté, sa sensibilité et sa fragilité m’on touché.

L’histoire est ultra simple, Cath débarque à l’université, un peu abandonnée par sa sœur jumelle qui veut se détacher d’elle, découvre une colocataire peu avenante, et un univers loin de son cocon familial. Elle n’est pas du tout sociable et préfère passer ses soirées à écrire des fanfictions plutôt que de sortir et rencontrer du monde. Rien de bien captivant à première vue. Et là, Rainbow Rowell arrive à insuffler de la magie dans des scènes banales du quotidien. Et même si il n’y a aucun suspens à proprement parler, on se retrouve à ne pas pouvoir lâcher le livre tellement on est happé dans le roman.

” C’était pour cette raison que Cath écrivait de la fiction : pour ces heures durant lesquelles l’univers de ses protagonistes supplantait le monde réel.”

Car cette histoire ça pourrait être la nôtre tellement elle déborde de simplicité et d’authenticité. Pas d’héroïne à qui il arrive mille aventures, mais juste la vie la vraie. Les dialogues sonnent juste, rien n’est à côté ou en trop, l’histoire d’amour ne prend pas la place sur le reste, tout se fait naturellement. Les personnages sont drôles et attachant, et le tout est poignant de vérité. C’est un roman sur le passage à l’âge adulte, l’amitié, la fraternité et ses prises de tête, la solitude, la confiance en soi, l’indépendance.

” Tout me rend malheureuse dans cette fac. Il y a trop de gens, et pourtant je en trouve personne qui me ressemble. Je n’ai pas la moindre idée de comment je suis censée me comporter dans cet enfer. “

La plume de Rowell est captivante, on rage presque en arrivant à la fin alors que le livre fait quand même 500 pages. Je pensais que la partie Fanfiction allait m’ennuyer, mais c’est incorporé au recit au bon moment, l’auteur joue entre les partie du “faux/vrai” écrivain et les parties de Cath de manière assez drôle. Cependant je peux comprendre que cette facette du roman laisse perplexe les non initiés à la fanfiction.

J’étais assez sceptique à l’achat, je l’avais pris car tout le monde en parlait, et c’est certainement pour ça qu’il a dormi aussi longtemps dans ma PAL, et maintenant j’ai envie de crier lisez-le à tout mon entourage!!

 

Ce que j’aime : la plume magique de l’auteur, le côté authentique du recit

Ce que j’aime moins : peut être un peu de lenteur dans la partie fanfiction

Ma note : 10/10

 

 ♡♡♡     Coup de coeur   ♡♡♡

Read more

Charme | Sarah Pinborough

 9782811211691_largeLecture en VF

Titre original : Charm

Editions Milady

Parution 18 avril 2014

255 pages

12,90€

 

 

 

Synopsis

Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.
Rappelez-vous le conte de Cendrillon que vous connaissez : le carrosse magique et le valet ensorcelé qui le conduit, les horribles belles-sœurs, le bal enchanté et l’éternel amour né au premier regard…… et à présent, ouvrez ce livre et plongez-vous dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

Mon avis

J’avais lu Poison il y a quelques mois que j’avais détesté. Pourquoi m’infliger la suite? Parce que j’avais mis beaucoup de temps à les trouver maintenant que ces livres ne sont plus édités !!

Cendrillon, l’héroïne de cette histoire doit être derrière la Belle au Bois Dormant, la princesse Disney que j’aime le moins. Et là je me demande vraiment ce qui m’a poussé à lire ces livres en fait ! Difficile de faire plus niais que ces filles là.

Comme on a dû lire Poison, on s’attend à ce que Cendrillon soit le contraire de la nunuche à laquelle on est habitué. Mais bizarrement pas de changement, en plus d’être insupportable, capricieuse et égoïste, elle reste la nunuche, plutôt dévergondée d’ailleurs. A croire que pour qu’une réécriture de conte soit parfaite il faut absolument que la princesse soit une nympho. Mais à mon grand étonnement, passé le premier aperçu de ce personnage, j’ai trouvé le reste de l’histoire et des personnages assez plaisant finalement.

“La beauté est toujours magique. Mais c’est une magie sur laquelle tu n’as aucun contrôle.”

La trame est basiquement la même que ce que l’on connait, le bal, la marraine, les chaussures en diamant, le prince… L’histoire est plus fournie que le premier, les personnages plus approfondis, les soeurs notamment qui sont détestables en premier lieu, mais qui deviennent attachantes en particulier une, que j’ai préféré à Cendrillon. Le rapport mère-fille est intéressant, même si pas totalement exploité. Le chasseur est toujours là, c’était le seul personnage que j’avais aimé dans Poison. Le Prince fidèle au Prince du premier, inintéressant et creux.

On a un petit suspens sur la fin, même si on le voit arriver gros comme un maison, avec un épilogue assez surprenant que je n’ai pas compris…En tout cas qui ne m’a pas fait l’effet Whaouh qu’il a pu faire à d’autres.

Et pour finir les cross-over avec le premier tome sont sympas et bien vus, j’ai bien aimé aussi les insertions d’autres contes comme Hansel et Gretel et Robin des Bois. Ca m’a fait penser au film Les Frères Grimm , sorte de nanar loufoque. 

Ce n’était vraiment pas la lecture du siècle, mais ça ne vaut pas l’échec du premier. Je lirais donc le troisième et dernier tome, même si c’est avec ma grande copine La Belle au Bois Dormant.

 

Ce que j’aime : les personnages secondaires, certaines scènes plus graves que le premier

Ce que j’aime moins : Cendrillon et les scènes de sexe qui ne servent à rien

Ma note : 05/10

Read more

Ce Qui Nous Lie | Samantha Bailly

51Tk3tqfNuL._SX334_BO1,204,203,200_Lecture en VF

Editions Milady

Parution le 18 avril 2013

281 pages

15,20€

 

 

 

 

Synopsis

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler… et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie « normale », celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de coeurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens..

Mon avis

Mon premier livre de Samantha Bailly, ça faisait très longtemps que j’avais envie de découvrir cette auteur. J’ai donc commencé mes vacances avec ce roman.

Alice est une jeune femme doté d’un don assez incroyable, elle peut voir les liens qui unissent les gens. Et ce au sens propre du terme, elle voit réellement des fils lumineux reliant les individus. Le speech de base est prometteur. Mais là vient ma première déception, finalement son don est très peu présent et sous exploité. Alors qu’il y aurait pu y avoir tant de choses intéressantes avec, il est mis très vite au second plan, pour se consacrer uniquement sur le parcours initiatique d’Alice et sa romance.

“J’aimerais parfois retrouver la petite fille que j’étais, la serrer dans mes bras, sans rien dire. Juste lui transmettre tout mon amour”

Deuxième déception, les personnages. Je n’ai pas de soucis pour les personnages antipathiques en général, quand cela sert à l’histoire et que c’est voulu c’est génial. Mais là j’ai trouvé Alice insupportable, égoïste, et méprisante. Elle a un rapport avec ses collègues assez particulier qui ne m’a pas du tout emballé, à la limite de l’asociable qui ne veut pas se mêler aux autres car elles se croit plus important qu’eux. Raphaël, celui qu’elle n’arrive pas à cerner car son don ne fonctionne pas sur lui, est creux et ininteressant, en plus d’être macho. Du coup le duo m’a vite paru détestable, peu crédible et ennuyeux. Et les autres collègues j’en parle même pas tant ils sont transparents, avec aucune personnalité.

« Parfois, on ne réalise pas à quel point ce que l’on tient est précieux et fragile… On le malmène, on l’écrase. C’est seulement lorsque sa possession est partie, laissant les doigts ensanglantés, que l’on prend conscience de sa propre cruauté. De ce que l’on a perdu. »

La narration était interessante au début avec les retours dans son passé, et où on sentait peu à peu l’évolution d’Alice.  Mais après l’auteur y mêle le futur, et cela rend le tout vraiment fouillis, je n’ai pas compris ce choix qui n’apporte rien à l’histoire à part la spoiler …

Pour finir la plume est agréable à lire, mais ne m’a pas non plus transcendé. J’ai parcouru ma lecture avec beaucoup de détachement, sans me sentir vraiment concernée. Pour moi à classer dans les romans vite lus vite oubliés.

 

Ce que j’aime : le passé d’Alice

Ce que j’aime moins : le reste 🙁

Ma note : 03/10

Read more