Category Archives: Horreur

Horrorstör | Grady Hendrix

horrorstor_final_300dpi

Lecture en VF

Editions Milan

Parution le 19 août 2015

240 pages

19€

 

 

 

 

Synopsis

Il se passe quelque chose d’étrange au magasin de meubles d’Orsk à Cleveland, en Ohio. Ces derniers temps, les employés découvrent, en arrivant le matin, des étagères Kjërring démontées, des piles de gobelets Glans renversées, des armoires Liripip fracassées…
Les ventes sont en berne, les responsables de rayon en panique : les caméras de surveillance ne montrent rien d’anormal.
Pour lever le mystère, une équipe de trois employés se retrouve engagée pour rester sur place toute une nuit. Au coeur de l’obscurité, ils arpentent les allées du showroom désert, courent après d’inquiétants bruits et finiront pas se confronter aux pires horreurs…

Mon avis 

Ce livre était dans ma wish-list depuis sa sortie, et ma mère m’a fait la surprise de me le prendre pour Noël ! La première  réaction que j’ai eu en voyant ce livre, c’est WOW. Il y a un tel travail de mise en page, un vrai bonheur visuel. Et l’intérieur est de même qualité, l’auteur a créé un ersatz d’Ikea, et le livre est à première vue un catalogue de ce magasin, et il reprend tous les codes. A l’intérieur, un plan, des bons de livraisons et des bons de commandes, des plans de montage, j’ai adoré tous ces détails. L’objet livre, la quatrième de couverture, tout me donnait envie de dévorer ce livre.

Mais derrière ce beau faux catalogue, on découvre le décors d’un film d’horreur. La nuit des choses étranges se produisent dans l’immense magasin Orsk, des employés vont rester sur place la nuit afin de comprendre ce qui se passe. J’ai adoré la première partie, l’auteur nous décrit le fonctionnement de son magasin parodique, comment tout est pensé pour que le parcours du client le force à acheter, les campagnes de pubs, les slogans. Une critique drôle et acerbe de notre société de consommation, où tous ceux qui on un jour arpenté un Ikea se retrouveront.

“Alors que le néant l’environnait peu à peu, Amy se représenta une nouvelle fois comme un hamster dans une roue. Coincée à Orsk pour toujours. Elle n’aurait pas dû s’inquiéter. Ce soir serait son dernier service.”

Puis on rentre petit à petit dans le vif du sujet, à savoir que se passe-t-il la nuit? Le suspens, la montée de la tension est bien gérée, l’écriture simple, mais aérée et agréable, accentue cet effet. Mais dès que l’on connait la cause, tout retombe comme un soufflé. L’auteur a beau donner dans les scènes gores et d’horreur, j’étais déjà complètement sortie de l’histoire. Je n’étais plus du tout convaincue par les explications, et plus rien ne me donnait de frissons.

” Rien ne manquait, tout était à sa place. Sauf qu’une main dépassait du cache-sommier. Une main poilue avec une alliance en or.”

Concernant les personnages, je n’ai accroché avec aucun d’entre eux, et de toute manière ils ne sont pas assez creusés pour qu’on puisse vraiment s’y attacher, donc pas grand chose à dire de plus sur eux! Au final, un très bel objet livre, mais le scénario ne m’a pas entrainé. Il donne l’impression d’avoir tout donné sur la mise en page, au détriment du contenu. C’est dommage. Quand on est habitué à lire du Stephen King plus grand chose peut surprendre, par contre pour ceux qui n’aiment pas trop avoir peur et qui sont novices dans le genre, je pense que c’est parfait pour commencer.

 

Ce que j’aime : l’objet livre, le travail d’édition.

Ce que j’aime moins : le dénouement trop précoce qui m’a gâché le reste de ma lecture.

Ma note : 06/10

 

Read more