Beauté | Sarah Pinborough

contes-des-royaumes,-tome-3---beaute-416783-250-400

Lecture en VF

Titre original : beauty

Editions Milady

Parution 23 mai 2014

224 pages

12,90€

 

 

 

Synopsis

Cette fois, c’est l’histoire de la Belle au Bois Dormant qui va se prendre un petit coup de neuf ! Bien sûr, on y retrouvera tous les éléments classiques de ce conte (le beau prince, la terrible malédiction, la jeune fille endormie et le château hanté) mais de nouveau revus à la sauce moderne ! Toujours aussi drôle et sexy.

Mon avis

J’avais trouvé le premier nul, le deuxième mieux, même si en comparaison avec le 1er, difficile de faire pire! Et voilà la boucle est bouclée; avec Beauté je clôture les Contes des Royaumes.

Ici le mythe de la Belle au Bois dormant qui est revisité, la princesse Disney que j’aime le moins. Ça partait déjà mal! Et bien que nenni, contre toute attente je l’ai bien aimé. Attention nuançons! Il se laisse lire, c’est plaisant, mais rien de sensationnel. C’est un peu le téléfilm M6 du livre. Ne vous offusquez pas, fans de Sarah Pinborough. Je veux dire par là, qu’il ne se prend pas au sérieux et qu’on en attend pas plus.

L’histoire est plutôt sympa, je veux pas trop en dire pour pas spoiler, même si les révélations ne sont pas époustouflantes, on les voit arriver quand même de loin. La réécriture est ici vraiment présente, et plutôt originale, on a droit à un mélange entre la Belle au Bois Dormant, la Belle et la Bête, Raiponce et le Chaperon Rouge et le tout est assez convaincant. J’ai bien aimé retrouver le chasseur, le duo/trio qu’il forme avec le Chaperon rouge et le prince est drôle. Ce dernier nous apparait un peu moins détestable que dans les précédents tomes, et on comprend mieux son comportement. J’ai aussi adoré le personnage de Rumple, le récit gagne un peu en profondeur avec lui.

“Le chasseur avait toujours fait confiance à la forêt. D’habitude honnête, la nature ici, avait très envie de les empêcher d’aller voir ce qui se cachait derrière le mur d’épines.”

Il y a très peu de scènes de sexe, et ça c’est un bon point car c’est ce que j’avais déploré dans Poison. Et le peu qu’on a sert à l’histoire, la partie libertinage était bien pensée.

Une trilogie agréable, malgré un premier tome désastreux, elle ne restera pas gravée dans ma mémoire, pour une petite lecture hivernale au coin du feu, ça passe; mais elle ne mérite pas je trouve toutes les éloges qui ont été faites. J’ai eu l’impression de lire la surface d’une histoire, ça manque globalement de charisme, c’est dommage c’était assez prometteur.

 

Ce que j’aime : les personnages originaux, le pêle-mêle des contes

Ce que j’aime moins : les rebondissements auraient pu être meilleurs

Ma note : 06/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *