After saison 1| Anna Todd

PHO43c348f6-93f9-11e4-a7da-4883dd35f03d-300x400Lecture en VF

Editions Hugo Roman

Parution le 2 janvier 2015

600 pages

17 €

 

 

 

 

 

Synopsis

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage  heureux… Mais ça c’était avant qu’il ne la bouscule dans le dortoir. Lui c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, percé, avec un “p… d’accent anglais !” Il est grossier, provocateur et cruel, bref il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle… Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mail il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque… Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu?

Mon avis

On ne peut pas être passé à côté du phénomène After. Cette fanfiction sur les One Direction écrite dans un premier temps sur le site Wattpad, puis devant son succès, tirée à quelques 180 000 exemplaires. Pour les non fans du boys band, n’ayez crainte l’éditeur a fait changé tous les noms. Le personnage tiré d’Harry Styles devient donc Hardin Scott. Même initiales mais la ressemblance s’arrête là. Rien ne peut faire penser aux One Direction.

Devant cet engouement, j’étais très curieuse de voir ce dont il retournait, les avis étaient très partagés, et dans ces cas là, j’aime me faire ma propre opinion. J’ai donc commencé mon week-end avec ce livre, et avant que je me rende compte il était dimanche soir et je l’avais fini. Oui 600 pages ! Ecrit super petit en plus. On peut dire ce que l’on veut mais je crois qu’on s’accorde tous pour dire que ce truc est addictif au possible!

Ce n’est pas de la littérature, je ne suis pas sortie de ma lecture plus intelligente. Mais oui je l’avoue, j’ai passé un bon moment. J’ajoute même que j’ai adoré !

Niveau scénario c’est pas nouveau, la fille coincée qui va se dévergonder au contact du bad boy. Le tout saupoudré de “Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis”. A certains moment j’avais un peu l’impression de relire Fifty Shades mais version étudiant. On a envie de mettre des claques à Tessa (qui est, mais tellement naïve), et de secouer Hardin. Oui les deux sont insupportables. Mais l’écriture est si fluide qu’on se laisse vite entrainer dans leur disputes, réconciliations, disputes, … vous avez compris.

“Je ne sais pas ce qu’il y a chez Hardin qui me rend si émotive, dans tous les sens du terme. (…) Il me fait passer du rire aux larmes, hurler de rire et de colère mais, plus que tout, il me fait me sentir vivante.”

Si vous n’avez pas aimé Fifty Shades je ne vous le conseille pas du tout, cela risque de vous saouler encore plus ! De même que les scènes de sexe sont très détaillées à ne pas ranger dans le Young Adult pour moi, mais plutôt le New Adult. A ce jour trois saisons sont publiées et la quatrième sort le 4 avril. J’ai enchaîné les deux autres livres dans la foulée, je ne sais pas encore si je ferais un article pour chaque car ils sont très semblables au final.

 

Ce que j’aime : le style addictif

Ce que j’aime moins : les longueurs, la répétitions des scènes

Ma note : 07/10 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *