Monthly Archives: octobre 2015

Roi de Pique | Kate Spears

105486428Lecture en VF

Titre original : Sway

Editions Nathan

Parution le 9 septembre 2015

330 pages

16,90€

 

 

 

Synopsis

Jesse, 17 ans, est le roi du lycée. Besoin d’alcool pour une soirée ? De faire virer un élève ? D’éloigner un beau-père trop collant ? Jesse peut tout arranger. Ses combines sont habiles et il a la manipulation facile. Avec lui, pas de morale, et surtout jamais de sentiments. Mais lorsque Ken, footballeur populaire et notoirement crétin, lui demande de lui arranger un rendez-vous avec une certaine Bridget, une faille apparaît dans son système : Jesse tombe amoureux.
Fou amoureux.

Mon avis

Je ne sais pas pourquoi j’ai pris ce livre! Je sais que parler couverture n’est pas ce qu’il y a de plus pertinent, mais il faut avouer qu’on se demande ce que fait la maison d’édition. Ca ne donne pas du tout envie ! Mais pourtant je l’ai pris quand même. Soit je suis bizarre, soit finalement leur stratégie a fonctionné !

Jesse est un petit truand, il deale tout ce qu’il peut, produits illicites, devoirs scolaires, services en tout genre. Il n’a aucun scrupule à se servir des gens et à manipuler les autres élèves. Il ne se soucie de personne à part lui-même. Quand Ken, le footballer va le payer pour qu’il lui arrange le coup avec Bridget il prend ce boulot comme les autres. Mais voilà Jesse va en tomber amoureux. L’histoire est vue et revue, non sans rappeler le célèbre Cyrano de Bergerac, ici version lycée.

“Dans la vraie vie, la Belle ne tombe pas amoureux de la Bête et ils ne vivent pas heureux jusqu’à la fin des temps. Dans la vraie vie, la Bête dépucelle la Belle avant de lui briser le coeur.”

On est placé du point de vue de Jesse qui est mesquin et manipulateur, une vraie tête à claque. J’ai rarement lu de YA où c’était le cas, on a plutôt le stéréotype du mec parfait, sans défaut. Je me suis demandé comment j’allais faire pour le supporter, mais étrangement je l’ai beaucoup apprécié, j’ai adoré son cynisme et son humour. On se doute que derrière tout ça se cache un enfant encore traumatisé par son passé chaotique, une mère suicidaire et un père alcoolique désintéressé offrent rarement une éducation saine.

“L’amitié, c’est pas trop mon truc. S’attacher aux autres , ça fragilise.”

Sa rencontre avec Bridget va évidemment le changer. Et là merci à l’auteur, car on a enfin un personnage féminin de roman “d’amour” avec du caractère. Ce n’est pas la petite vierge effarouchée que l’on rencontre (trop) souvent. Elle va sans s’en rendre compte faire ressortir le meilleur de lui et le libérer de sa spirale destructrice.

Gravitent autour plusieurs personnages assez intéressants, le frère de Bridget, handicapé qui prend Jesse comme mentor car c’est le seul qui le traite comme quelqu’un de normal. La voisine gothique qui est sa seule amie, et un vieil homme dans une maison de retraite qui lui sert d’alibi pour se rapprocher de Bridget et avec qui il nouera une vraie relation.

“J’ai détesté cette sensation, soudain, de savoir qu’elle détenait désormais un petit bout de moi. Les secrets des autres, ça donne du pouvoir.”

La fin est prévisible, mais j’aurais pas vu ça autrement non plus!

C’est le premier roman de l’auteur et je l’ai trouvé à ce titre assez réussi. L’écriture est légère, moderne, très agréable, j’ai adoré l’humour et les références actuelles. Je serais curieuse de découvrir son prochain roman.

 

Ce que j’aime : l’écriture, le cynisme de Jesse

Ce que j’aime moins : les clichés des lycéens

Ma note : 7/10

Read more

Loin de Tout | J.A. Redmerski

the-edge-of-never,-tome-1---loin-de-tout-349081-250-400

Lecture en VF

Titre original : The Edge of Never

Editions Milady

Parution le 21 novembre 2013

448 pages

8,20€

 

 

 

Synopsis

Après avoir perdu son premier amour dans un accident, Camryn, 20 ans, plaque tout pour partir à l’aventure. C’est alors qu’elle rencontre Andrew, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Camryn a beau s’être juré de ne plus jamais tomber amoureuse, l’amour se révèle à elle sous de multiples facettes au cours de ce voyage. Un road trip improvisé qui marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui peut les lier à jamais ou les détruire pour toujours…

Mon avis

Ce livre était dans ma PAL de cet été mais je n’avais pas eu le temps de le lire, et je voulais vraiment le sortir avant l’automne ! D’autant qu’il est dépeint comme une des meilleurs romance de New Adult!

Carmin veut changer de vie et prend le premier car en direction de n’importe où. Andrew fuit un secret et prend le même bus pour passer le plus de temps possible sur la route. Le road trip américain paraissait prometteur.

Dès les premiers pages j’ai su que ça n’allait pas coller avec l’héroïne. Elle se plaignait tout le temps, des gens qui ne la comprenaient pas, qui ne voyaient pas qu’elle n’était pas comme tout le monde, il n’y avait que son défunt copain avec qui elle pouvait être elle-même. Je n’ai pas réussi à ressentir la moindre empathie pour elle. J’ai quand même failli arrêter deux fois ma lecture.

” Ca m’embête d’avoir à te l’apprendre, mais la vie n’est pas rose. Il faut savoir encaisser les coups. Putain, tourne la page en faisant des choses qui te rendent heureuse.”

L’arrivée d’Andrew n’a rien changé, je n’ai pas réussi à trouver le moindre intérêt dans cette histoire. Surtout qu’il ne s’y passe rien, absolument rien, aucune intrigue. A part celle de savoir comment ils vont finir ensemble et quelle est le secret d’Andrew. Si vous vous attendez à du baroudeur, des paysages américains, de la route, oubliez vite ce livre. Seul point positif, l’auteur nous fait attendre un peu avant de nous servir la romance, mais quand elle arrive il y a tellement de chamallows roses que ça en devient ridicule.

“Qu’est-ce qui nous oblige à faire quoi que ce soit alors que, au fond de nous, on n’aspire qu’a se débarrasser de toutes ces contraintes?”

En fait toutes ces histoires se ressemblent, les personnages sont toujours exagérément beaux, musclés, intelligents, avec un secret qui peut tout changer. Je pense que je suis arrivée à saturation de ces schémas, j’y reviendrais quand j’aurais oublié !

 

Ce que j’aime : la romance qui arrive tardivement

Ce que j’aime moins : les clichés, les personnages, l’absence de ce qui fait l’intérêt d’un road trip

Ma note : 01/10

Read more

Charme | Sarah Pinborough

 9782811211691_largeLecture en VF

Titre original : Charm

Editions Milady

Parution 18 avril 2014

255 pages

12,90€

 

 

 

Synopsis

Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.
Rappelez-vous le conte de Cendrillon que vous connaissez : le carrosse magique et le valet ensorcelé qui le conduit, les horribles belles-sœurs, le bal enchanté et l’éternel amour né au premier regard…… et à présent, ouvrez ce livre et plongez-vous dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

Mon avis

J’avais lu Poison il y a quelques mois que j’avais détesté. Pourquoi m’infliger la suite? Parce que j’avais mis beaucoup de temps à les trouver maintenant que ces livres ne sont plus édités !!

Cendrillon, l’héroïne de cette histoire doit être derrière la Belle au Bois Dormant, la princesse Disney que j’aime le moins. Et là je me demande vraiment ce qui m’a poussé à lire ces livres en fait ! Difficile de faire plus niais que ces filles là.

Comme on a dû lire Poison, on s’attend à ce que Cendrillon soit le contraire de la nunuche à laquelle on est habitué. Mais bizarrement pas de changement, en plus d’être insupportable, capricieuse et égoïste, elle reste la nunuche, plutôt dévergondée d’ailleurs. A croire que pour qu’une réécriture de conte soit parfaite il faut absolument que la princesse soit une nympho. Mais à mon grand étonnement, passé le premier aperçu de ce personnage, j’ai trouvé le reste de l’histoire et des personnages assez plaisant finalement.

“La beauté est toujours magique. Mais c’est une magie sur laquelle tu n’as aucun contrôle.”

La trame est basiquement la même que ce que l’on connait, le bal, la marraine, les chaussures en diamant, le prince… L’histoire est plus fournie que le premier, les personnages plus approfondis, les soeurs notamment qui sont détestables en premier lieu, mais qui deviennent attachantes en particulier une, que j’ai préféré à Cendrillon. Le rapport mère-fille est intéressant, même si pas totalement exploité. Le chasseur est toujours là, c’était le seul personnage que j’avais aimé dans Poison. Le Prince fidèle au Prince du premier, inintéressant et creux.

On a un petit suspens sur la fin, même si on le voit arriver gros comme un maison, avec un épilogue assez surprenant que je n’ai pas compris…En tout cas qui ne m’a pas fait l’effet Whaouh qu’il a pu faire à d’autres.

Et pour finir les cross-over avec le premier tome sont sympas et bien vus, j’ai bien aimé aussi les insertions d’autres contes comme Hansel et Gretel et Robin des Bois. Ca m’a fait penser au film Les Frères Grimm , sorte de nanar loufoque. 

Ce n’était vraiment pas la lecture du siècle, mais ça ne vaut pas l’échec du premier. Je lirais donc le troisième et dernier tome, même si c’est avec ma grande copine La Belle au Bois Dormant.

 

Ce que j’aime : les personnages secondaires, certaines scènes plus graves que le premier

Ce que j’aime moins : Cendrillon et les scènes de sexe qui ne servent à rien

Ma note : 05/10

Read more